[an error occurred while processing this directive]
 
Suite à la crise du coronavirus, certaines personnes vont subir une diminution de revenus. Par exemple, beaucoup vont se retrouver en chômage temporaire pour force majeure. Pire, certaines personnes vont être licenciées. Elles aussi auront droit au chômage et auront des diminutions de revenus.



Situation exceptionnelle
Le secteur bancaire est prêt pour le report de crédit. Ce report consiste en des « solutions adaptées » pour les personnes ayant des difficultés à rembourser leur crédit logement. Ces solutions seront déterminées pour chaque situation.

Par exemple :

- Délais supplémentaires pour rembourser le crédit logement.
- Diminution de la mensualité pendant une période à convenir.
- Suspension totale des remboursements (au maximum pendant six mois).

Le report de crédit se fera sans frais.

Quels contrats sont concernés par le report de crédit ?
Actuellement, les crédits hypothécaires à finalité immobilière sont les seuls visés. Ce sont des crédits destinés aux logements privés. Les entreprises peuvent aussi bénéficier d’un report de crédit pour leurs crédits professionnels.

Les crédits à la consommation (ouvertures de crédit, crédits autos,…) ne sont pas concernés.

Comment bénéficier d’un report de crédit ?
Les personnes en difficulté financière doivent :

- Contacter leur banque le plus vite possible.
- Demander le report de crédit (il n’est pas automatique, il faut le demander).
- Prouver la diminution de revenus.
- Prouver le lien entre la diminution de revenus et la crise liée au coronavirus.

Vous pouvez retrouver facilement les données de votre institution financière sur le site monargentetmoi.be.

 
ARAG, votre allié en Protection Juridique

Sur le même sujet :

Coronavirus: Je ne travaille plus, dois-je continuer à payer mon loyer?

Que faire s’il devient compliqué de payer le loyer ?

Coronavirus : Mon rendez-vous chez le notaire est il maintenu ?

Vos beaux projets étaient sur le point de se réaliser. Il va falloir patienter encore un peu.