Votre maison est votre havre de paix

ARAG propose un produit protection juridique unique pour votre patrimoine immobilier avec des couvertures similaires pour l’usage privé et professionnel. Les tarifs de l’assurance varient selon l’usage du bien immobilier : particulier ou professionnel. Vous avez également le choix entre une couverture de base et une couverture étendue.

 

Pourquoi souscire une protection juridique Patrimoine immobilier ?

Vous avez probablement une assurance incendie qui vous indemnise notamment pour les dommages après un incendie. La plupart des assurances incendie couvrent également les dommages provoqués par l’orage, la neige, la grêle et même par les tremblements de terre et le vandalisme, raison pour laquelle on désigne cette assurance comme une assurance «habitation».

Votre police habitation couvre donc toute une série de dommages de natures différentes. Pourtant, vous avez intérêt à souscrire une assurance protection juridique pour votre patrimoine immobilier; un sinistre incendie donnant souvent lieu à un litige. En outre, les autres risques couverts dans votre police peuvent entraîner des contestations avec votre assureur incendie.

ARAG vous défend

L’assurance protection juridique patrimoine immobilier d’ARAG vous offre une protection étendue en cas de conflits et de litiges liés à votre police incendie ou habitation. Vous bénéficiez d’une assistance juridique et vous pouvez faire appel à des contre-experts. ARAG assure votre défense devant les cours et tribunaux et paie les frais de justice ainsi que les honoraires des avocats. Notre mission : réclamer une indemnisation maximale !

Qui est couvert et en quelle qualité ?

La couverture s’applique à vous (souscripteur du contrat) en votre qualité de propriétaire et/ou d’occupant d’une ou de plusieurs unité(s) d’habitation ou maison(s) de rapport. Par unité d’habitation, nous entendons toute maison unifamiliale ou appartement que vous en soyez l’occupant ou non. Par maison de rapport, nous entendons un bien immobilier à usage mixte ou un bien immobilier à usage privé qui comprend plus de trois unités d’habitation à la même adresse. Notez que les éventuels litiges entre propriétaire et locataire ne sont pas couverts.

Découvrez nos formules

Risques couverts dans la formule de base
Risques couverts dans la formule étendue
Assistance "Après incendie et périls connexes"


Recours civil


Défense pénale


Défense civile


Droits réels


Droit administratif


Droit fiscal


Contrats généraux


Insolvabilité des tiers


Formule de base :

FORMULE DE BASE A. Bien à usage privé
Prime par unité d’habitation 1
1ère unité d’habitation € 43,96
2e unité d’habitation et plus € 40,96
B. Bien à usage professionnel – Maison de rapport*
Prime par risque
Par risque 10% de la prime nette police incendie (prime nette à majorer des taxes et frais) avec une prime minimale de € 58,65

Formule étendue :

FORMULE ÉTENDUE A. Bien à usage privé
Prime par unité d’habitation 1
1ère unité d’habitation € 94,34
2ème unité d’habitation et plus € 81,90
B. Bien à usage professionnel – Maison de rapport*
Prime par risque
Par risque 20% de la prime nette police incendie (prime nette à majorer des taxes et frais) avec une prime minimale de € 146,85


(*) Maison de rapport = bien immobilier à usage mixte ou bien immobilier pour un usage privé composé de plus de 3 unités situées à la même adresse.
(1) Par "unité d'habitation", nous entendons l'unité destinée à l'occupation, qu'elle soit louée ou occupée par l'assuré. Par exemple: un immeuble avec 3 appartements = 3 unités.

Quelques exemples d’interventions

  • Votre maison subit un important dégât des eaux. Votre assureur Incendie fixe l'indemnité à un montant que vous contestez parce qu’il est insuffisant.
  • Vous êtes victime d’un cambriolage. Bien que votre police couvre le vol, votre assureur refuse d’intervenir. Selon lui, vous avez commis une faute grave parce que vous n’aviez pas suffisamment pris de mesures de protection contre le vol.